BALLAKÉ SISSOKO & VINCENT SEGAL

Mardi 24 Juillet • Place de la Courtine • 21h

 

Pour des raisons de santé imprévisibles, Airelle Besson est contrainte d’annuler une série de concerts en ce début d’été. Le grand musicien malien Ballaké Sissoko nous fait l’immense honneur de la remplacer au pied levé.
 

Le 24 Juillet, cap sur le jazz. Nous sommes fiers de proposer un concert coproduit avec la Biennale Saint-Paul de Vence (BIS), dans le magique labyrinthe Miró de la Fondation Maeght avec Ballaké Sissoko et Vincent Segal au Violoncelle. Un duo envoûtant mêlant douceur et puissance entre le grand joueur de kora malien et le violoncelliste « touche à tout » compagnon de route de M, Sting, Cesaria Evora, Susheela Raman ou encore Oxmo Pucino.

La force des grands duos, c’est de savoir ne faire qu’un. Et l’équipe formée par Ballaké Sissoko et Vincent Segal est de cette trempe. Depuis 2009 et la sortie de Chamber Music, le joueur de kora et son ami violoncelliste semblent indissociables. « Aujourd’hui, quand on joue, on se comprend sans même se parler : un simple regard suffit. On a le cœur ensemble » affirment-ils. Récompensé par une Victoire du Jazz en 2010, le duo propose une musique épurée au possible et renversante de beauté. Dans un dialogue habité, leurs instruments fusionnent pour générer des mélodies sans frontières. Musique classique africaine ? Folklore européen ? Improvisations méditatives ? Il y a un peu de tout ça et plus encore dans le tout-monde de Ballaké Sissoko et de Vincent Segal.

Right on to jazz music in the midst of the magical labyrinth of Miró presented by the Maeght Foundation, with the participation of Ballaké Sissosko and Vincent Ségal. A captivating duo varying smooth style and intense play via an open exchange featuring the multi-talented kora player from Mali and fellow « jack-of-all-trades » cellist – trusty band partner of Mr Sting, Casaria Evora, Susheela Raman or Oxmo Puccino. In co-production with the International Biennale of Saint-Paul de Vence (BIS).

 


BALLAKÉ SISSOKO : KORA
VINCENT SEGAL : VIOLONCELLE

 

BALLAKÉ SISSOKO

Maître de la kora, improvisateur et compositeur surdoué et passionné, Ballaké Sissoko est aujourd’hui l’un des plus grands musiciens africains.
Son instrument, la kora, cette harpe-luth à 21 cordes d’origine mandingue, est un héritage familial. Ballaké est le fils de Djelimady Sissoko, grand maître de la kora originaire de Gambie. Après un séjour de formation auprès de son grand père maternel, Cherifou Sissoko, également joueur de kora, Ballaké intègre l’Ensemble Instrumental National du Mali à l’âge de 13 ans. En 1991, à l’âge de 23 ans, il quitte l’Ensemble Instrumental pour accompagner Kandia Kouyaté, l’une des plus emblématique chanteuse-griotte malienne. Proposant un jeu de kora innovant, Ballaké devient vite l’instrumentiste le plus sollicité de la première génération de grandes griottes comme Amy Koïta ou Tata Bambo Kouyaté. Il enregistre en 1997 son premier album sous son nom intitulé Kora music from Malipuis en 1998 un deuxième album éponyme.
En 1999, il publie l’album Nouvelles cordes anciennes avec Toumani Diabaté, en hommage à l’album de leurs deux pères et participe également à l’enregistrement de l’album Kulanjan avec le bluesman Taj Mahal. La même année, Ballaké fait une apparition remarquée au Festival des Musiques Métisses d’Angoulême et signe l’année suivante l’album Deli, salué par la critique internationale, qui marque le début de sa carrière solo. Ballaké va par la suite multiplier les rencontres musicales avec des instrumentistes et compositeurs internationaux tels que Ross Daly, Keyvan Chemirani, Dariush Talaï ou Ludovico Einaudi. En 2005, son deuxième album, Tomora, l’impose comme l’un des plus prometteur virtuose de la kora de la nouvelle génération.
Sa collaboration avec Vincent Ségal débute en 2009 par l’enregistrement de l’album Chamber Music dans le studio de Salif Keïta à Bamako (Meilleur album international aux Victoires du Jazz) et se poursuit avec Musique de Nuit, paru en 2015.

 

VINCENT SEGAL

Violoncelliste et bassiste, Vincent Ségal (né à Reims en 1967) est de ceux que les frontières titillent, contrarient quand elles sont restrictives. Partisan d’une musique inspirée de ses rencontres, enthousiasmes et désirs d’interroger et innover, Vincent Ségal expérimente depuis toujours et dans tous les registres : classique, jazz, musique contemporaine, hip-hop, reggae, afro-beat, rock, chanson, musiques africaines, musique de film, et dans tous les lieux, aussi bien la rue que les salles d’Opéra. Il collabore et partage la scène avec des artistes comme M, Sting, Cesaria Evora, Susheela Raman, Marianne Faithfull ou encore Oxmo Pucino. En 2006 le duo Bumcello qu’il a fondé avec Cyril Atef obtient une Victoire de la musique dans la catégorie Dance/Electro. En 2009 il enregistre avec le joueur de kora Ballaké Sissoko l’album duo « Chamber music », Victoire du Jazz en 2010, élu par Le Monde, la NPR (National Public Radio), le Guardian et le Wall Street Journal dans les 10 albums de l’année.

Category

Mardi 24 Juillet • Fondation Maeght • 21h